Sous la Plume
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Sous la Plume

Expériences d'écriture d'émotions et de pensées
 
PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 deconfinement

Aller en bas 
AuteurMessage
debby1304
plume d'Alcyon MODERATRICE
debby1304

Féminin Nombre de messages : 2172
Age : 70
Localisation : là où l'amour me garde
Date d'inscription : 03/10/2007

deconfinement Empty
MessageSujet: deconfinement   deconfinement Icon_minitimeVen 4 Juin - 1:01

Je n'ai rien écrit depuis longtemps ; j'ignore si l'inspiration reviendra. Quelques vers me titillent . Alors, on verra.
Toutefois, l'an dernier,   mon gendre a proposé,  avec ses parents et ma fille d'écrire un texte sur le déconfinement : un genre  "cadavre exquis" mais rallongé (très largement). Thème imposé : annonce du déconfinement ; 2 colocataires ; l'un, Jacques est salarié ; l'autre Laurent, dépressif, est en longue maladie.


Voici ma participation. J'ai regroupé toutes les parties de ma main en un seul texte:

Laurent et Jacques regardent le journal télévisé.
Les nouvelles son attendues, chaque soir, avec anxiété durant cette période de confinement et d'inactivité, juste égayée à 20 h par ce tapage de casseroles sur les balcons et quelques mots échangés à distance avec les voisins d'en face.
c'est une drôle d'expérience de vivre une vie casanière.
Depuis des semaines, les gens ont renoncé à nombre d'activités ; ils ne sortent que rarement et se contentent d'achats indispensables, apeurés à l'idée de tomber malades et de rejoindre la cohorte des patients qui encombrent les urgences des hôpitaux chaque jour.
une ombre plane et inhibe leur vitalité ; les laisse désorientés et fragiles. La pandémie remet tout en question : la soif des plaisirs, le goût de l'aventure, l'envie de nouvelles rencontres et de découverte du monde.
On se sent un peu plus en sécurité dans son pays, sa ville, son quartier, ses quatre murs qui semblent, seuls, arrêter la progression du mal.
Les ambitions sont diminuées. A quoi bon vouloir conquérir le monde ; obtenir de nouvelles parts de marché ou séduire de nouvelles conquêtes si, au bout du compte, cela n'aboutit qu"à un seul résultat : mourir et ne profiter de rien..
La nouvelle est tombée ; c'est la fin du déconfinement ; fin limitée, il est vrai mais, même sous conditions, c'est, quand même, un espoir qui se lève, qui éclaire et qui rassure;
Jacques se lève d'un bond, se lance sur le frigo, en sort une bouteille de champagne qui attend là depuis trop longtemps, se saisit de 2 verres et entame une danse de joie en ouvrant grand les fenêtres.
Les deux amis boivent leur verres à Demain, à la fin de la litanie de morts égrenée, chaque soir, sur leur écran de télévision;
Jacques se saisit de son portable, déjà impatient de contacter ses amis, d'organiser une soirée, d'inviter une de ses petites amies à dîner, à partager de nouveaux plaisirs.
Même retourner au travail lui semble une promesse de félicité. Retrouver les bouchons du matin, coincé dans sa voiture lui paraît même un petit prix à payer pour retrouver la liberté de se déplacer à sa guise;
Avant, chaque matin, il s'énervait, râlant contre tous ces désagréments que sont la pollution, les bruits des klaxons et des musiques tonitruantes.
Aujourd'hui, retrouver son monde inchangé lui semble une promesse de renouveau, de possibles, d'opportunités de construire un monde nouveau même s'il ressemble fort à celui d'avant.
Laurent boit son champagne en semblant partager l'optimisme de son ami. Mais, ce n'est qu'apparence. Rien ne vibre en lui. En fait, peu lui importe la fin de la réclusion due à la pandémie. Lui, il vit une réclusion volontaire depuis bien trop longtemps pour que la joie exubérante de son ami apaise l'angoisse qui l'habite depuis si longtemps.
Il sait que ce monde n'est pas près de changer. Après cet intermède imposé par la peur du virus, tout va recommencer. L'égoîsme, le mensonge, l'individualisme ; rien n'aura disparu .
Lhomme n'est pas bon pour la nature. Certains font exception à cette évidence mais, ce ne sont pas eux qui mènent le monde
Les maîtres du monde ce sont les ambitieux qui n'agissent que pour leur profit, pour une gloire factice et éphémère.
Les pauvres fous ne semblent exister que pour tirer parti de la misère et de la déchéance des autres dont ils profitent outrageusement.
A l'inverse de nombre de ses voisin, il sait que rien ne changera vraiment. Dés demain, les vieilles discordes reparaîtrons ; les disputes stériles des politiques ; les agressions gratuites pour une place de parking ; les trahisons en cascades pour une augmentation ou pour séduire une femme.
Il se dit qu'avoir renoncé à tout cela depuis si longtemps ne suffit plus. Il doit aller au bout de sa démarche.
Alors, sirotant son verre en souriant à Jacques qui exulte, il passe sur le balcon, regarde en bas. Bientôt, les gens descendront dans la rue pour se retrouver, continuer de fêter cette "bonne" nouvelle qui lui semble si dérisoire.
Jacques ne comprend pas ce qu'i se passe. Le verre encore en main, Laurent enjambe la balustrade et, sans un mot, se jette dans le vide.
Il a encore, sur les lèvres quelques gouttes de champagne et un léger sourire.

_________________
Le mot est l'homme, sa mémoire et son devenir (E.Jabès)
Revenir en haut Aller en bas
bruno
plume de Pelicanus MODERATEUR
bruno

Masculin Nombre de messages : 1084
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2007

deconfinement Empty
MessageSujet: Re: deconfinement   deconfinement Icon_minitimeVen 4 Juin - 11:20

Très astucieux d'avoir mis en scène deux personnages aux réflexions et comportements opposés dans un huis clos forcé . bravo

_________________
La paix est toujours en nous, c'est nous qui ne sommes pas toujours en elle.
Revenir en haut Aller en bas
debby1304
plume d'Alcyon MODERATRICE
debby1304

Féminin Nombre de messages : 2172
Age : 70
Localisation : là où l'amour me garde
Date d'inscription : 03/10/2007

deconfinement Empty
MessageSujet: Re: deconfinement   deconfinement Icon_minitimeVen 4 Juin - 11:34

Merci, Bruno, d'avoir déplacé ce texte dans la bonne catégorie. Je n'ai réalisé qu'après avoir fini et l'avoir posté. En réalité, j'espérais bien que tu me corrigerais.
En fait, je soupçonne mon gendre et ma fille avoir tenté, avec cet exercice, de me pousser à réécrire.

_________________
Le mot est l'homme, sa mémoire et son devenir (E.Jabès)
Revenir en haut Aller en bas
teliss
plume d'Alcyon
teliss

Masculin Nombre de messages : 1826
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

deconfinement Empty
MessageSujet: Re: deconfinement   deconfinement Icon_minitimeVen 4 Juin - 12:15

Eh bien pour une reprise d'écriture Debby c'est une réussite. bien

Huis clos , tu as dit le bon mot Bruno ! Huis clos est généralement un nom qu'on applique à une catégorie de scène de théâtre ( en dehors de son sens premier juridique, procès à "huis clos" ), mais ici il s'applique tout particulièrement puisqu'il concerne les personnages mais aussi le monde extérieur ! Il me fait inévitablement penser aussi à "Huis Clos", la plus célèbre pièce de théâtre de J-P Sartre et à sa tirade " l'enfer c'est les autres "

_________________
Il n'y a que deux artistes, celui qui a créé son art et celui qui l'a appris.
Les deux sont dignes d'intérêt, mais le deuxième n'existe que parce que le premier est.
Revenir en haut Aller en bas
debby1304
plume d'Alcyon MODERATRICE
debby1304

Féminin Nombre de messages : 2172
Age : 70
Localisation : là où l'amour me garde
Date d'inscription : 03/10/2007

deconfinement Empty
MessageSujet: Re: deconfinement   deconfinement Icon_minitimeVen 4 Juin - 13:04

En fait, nous avons détourné l'exercice.
Ce qui devait, au départ, être un exercice à cinq s'est finalement, transformé en cinq interprétations d'une situation.
C'est assez déroutant de voir combien nous pouvons ressentir et exprimer des sentiments
différents de en partant d'un thème donné.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




deconfinement Empty
MessageSujet: Re: deconfinement   deconfinement Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
deconfinement
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sous la Plume :: ECRITURE :: AUTRES TEXTES (COURTS) :: SAYNETTE, SKETCH, THEATRE, SCENARIO-
Sauter vers: