Sous la Plume
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Sous la Plume

Expériences d'écriture d'émotions et de pensées
 
PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -40%
-40% La webcam Logitech C920s HD Pro, Full HD ...
Voir le deal
59.91 €

 

 C'est ridicule

Aller en bas 
+6
joliebulle
andy
Mary
igribouille
bruno
Doris Epineau
10 participants
AuteurMessage
Doris Epineau
plume de Colibri
Doris Epineau

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 23/05/2014

C'est ridicule Empty
MessageSujet: C'est ridicule   C'est ridicule Icon_minitimeSam 8 Avr - 19:19

C'est ridicule.


Un soir courbé, et puis l'angoisse resurgit
Sur ton visage qui avait trouvé l'oubli
Réveillé par les couleurs de vieilles photos
Ma tête lourde soudain de mots éconduits
Un morceau de Kyo, c'est ridicule, en écho.

Croyais le repos possible, mais inapte à dire,
Même rien qu'à moi, peur de me faire martyr
– Peur de mots naïfs dont je ne voudrais tâcher
Maladroit, ni ton ombre ni ton souvenir –
Inapte à dire, toujours, le mal à venir.

Au présent, elles s'enfuient hors de ma mémoire,
Pourtant, ces images que je pensais Histoire,
Elles ne sont plus que des spectres, glacés et blancs
Quand mes paupières sont closes, lumière noire
Je les cherche, en vain, dans l'épais brouillard du temps.

En exil, longtemps aussi qu'ils ne sont plus rien
Que ruines de mon esprit, ces rires : ni les miens
Ni les tiens, ceux perdus au progrès des saisons
Les quais de la Seine où tu me donnas la main,
Les trottoirs rouges dont la pluie lave le nom.

La dernière main, dernières ronces étrangleuses
Laissent sur mon cou le bleu de griffes anxieuses
Se savoir esclave d'une émotion qui fuit
La retenir, souffrir, se souvenir, et puis,
Te retenir, souffrir un peu, sentir la vie.
Revenir en haut Aller en bas
bruno
plume de Pelicanus MODERATEUR
bruno

Masculin Nombre de messages : 1106
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2007

C'est ridicule Empty
MessageSujet: com : C'est ridicule   C'est ridicule Icon_minitimeDim 9 Avr - 12:12



Beaucoup d'inversions, de boucles pour mieux transmettre la complexité à ressentir une boucle de sa vie ...

_________________
La paix est toujours en nous, c'est nous qui ne sommes pas toujours en elle.
Revenir en haut Aller en bas
igribouille
plume d'Albatros
igribouille

Masculin Nombre de messages : 1090
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/10/2007

C'est ridicule Empty
MessageSujet: Re: C'est ridicule   C'est ridicule Icon_minitimeDim 9 Avr - 16:54

ma foi ce poème n'est pas ridicule du tout lol!

non mais je comprends , Doris, ce qui est ridicule c'est le spectacle à nos yeux dans cette situation de vouloir revivre un passé révolu pour apaiser des souvenirs qui peuvent resurgir sans crier gare, mais pour ce faire il nous faut inventer à posteriori les circonstances imaginaires qui nous auraient arrangés
Revenir en haut Aller en bas
Doris Epineau
plume de Colibri
Doris Epineau

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 23/05/2014

C'est ridicule Empty
MessageSujet: Re: C'est ridicule   C'est ridicule Icon_minitimeLun 10 Avr - 10:48

Merci de vos commentaires.

Ce poème est dans la même lignée que Soudain, mais il me donne beaucoup plus de satisfaction (il a aussi été plus long à écrire).

Trouverez-vous la particularité du premier vers de chaque strophe ?

Amitiés,
Revenir en haut Aller en bas
Mary
plume d'Hypolaïs


Féminin Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 10/12/2007

C'est ridicule Empty
MessageSujet: Re: C'est ridicule   C'est ridicule Icon_minitimeMar 11 Avr - 0:24

je sèche ! scratch
Revenir en haut Aller en bas
andy
plume d'Ibis
andy

Masculin Nombre de messages : 476
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2007

C'est ridicule Empty
MessageSujet: Re: C'est ridicule   C'est ridicule Icon_minitimeMer 12 Avr - 17:11

une césure bien marquée dans chacun des premiers vers de chaque strophe, mais à part ça je vois pas   Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
joliebulle
plume de Mésange
joliebulle

Féminin Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 25/12/2013

C'est ridicule Empty
MessageSujet: Re: C'est ridicule   C'est ridicule Icon_minitimeJeu 13 Avr - 13:00

je dis rien parce que je voudrais passer pour intelligente mais je cherche je cherche ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Doris Epineau
plume de Colibri
Doris Epineau

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 23/05/2014

C'est ridicule Empty
MessageSujet: Re: C'est ridicule   C'est ridicule Icon_minitimeJeu 13 Avr - 17:52

andy a écrit:
une césure bien marquée dans chacun des premiers vers de chaque strophe, mais à part ça je vois pas   Rolling Eyes

Ce n'est pas totalement sans rapport. alien
Revenir en haut Aller en bas
teliss
plume d'Alcyon
teliss

Masculin Nombre de messages : 1857
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

C'est ridicule Empty
MessageSujet: Re: C'est ridicule   C'est ridicule Icon_minitimeSam 15 Avr - 13:39

Voyons cela, je remarque qu'il y a des hémistiches qui ont le même nombre de pieds , c'est donc ceux-là qu'ont pourrait échanger. D'autre part pour conserver les rimes il faudrait n'échanger que les premiers hémistiches. Evidemment , il faut aussi que les nouvelles combinaisons aient un sens . Voici des possibilités :



C'est ridicule.


Un soir courbé, et puis l'angoisse resurgit [La dernière main]
Sur ton visage qui avait trouvé l'oubli
Réveillé par les couleurs de vieilles photos
Ma tête lourde soudain de mots éconduits
Un morceau de Kyo, c'est ridicule, en écho.

Croyais le repos possible, mais inapte à dire,
Même rien qu'à moi, peur de me faire martyr
– Peur de mots naïfs dont je ne voudrais tâcher
Maladroit, ni ton ombre ni ton souvenir –
Inapte à dire, toujours, le mal à venir.

Au présent, elles s'enfuient hors de ma mémoire, [En exil]
Pourtant, ces images que je pensais Histoire,
Elles ne sont plus que des spectres, glacés et blancs
Quand mes paupières sont closes, lumière noire
Je les cherche, en vain, dans l'épais brouillard du temps.

En exil, longtemps aussi qu'ils ne sont plus rien [Au présent]
Que ruines de mon esprit, ces rires : ni les miens
Ni les tiens, ceux perdus au progrès des saisons
Les quais de la Seine où tu me donnas la main,
Les trottoirs rouges dont la pluie lave le nom.

La dernière main, dernières ronces étrangleuses [ Un soir courbé]
Laissent sur mon cou le bleu de griffes anxieuses
Se savoir esclave d'une émotion qui fuit
La retenir, souffrir, se souvenir, et puis,
Te retenir, souffrir un peu, sentir la vie.

Ce qui donnerait :


C'est ridicule.


[La dernière main] , et puis l'angoisse resurgit
Sur ton visage qui avait trouvé l'oubli
Réveillé par les couleurs de vieilles photos
Ma tête lourde soudain de mots éconduits
Un morceau de Kyo, c'est ridicule, en écho.

Croyais le repos possible, mais inapte à dire,
Même rien qu'à moi, peur de me faire martyr
– Peur de mots naïfs dont je ne voudrais tâcher
Maladroit, ni ton ombre ni ton souvenir –
Inapte à dire, toujours, le mal à venir.

[En exil], elles s'enfuient hors de ma mémoire,
Pourtant, ces images que je pensais Histoire,
Elles ne sont plus que des spectres, glacés et blancs
Quand mes paupières sont closes, lumière noire
Je les cherche, en vain, dans l'épais brouillard du temps.

[Au présent], longtemps aussi qu'ils ne sont plus rien
Que ruines de mon esprit, ces rires : ni les miens
Ni les tiens, ceux perdus au progrès des saisons
Les quais de la Seine où tu me donnas la main,
Les trottoirs rouges dont la pluie lave le nom.

[ Un soir courbé], dernières ronces étrangleuses
Laissent sur mon cou le bleu de griffes anxieuses
Se savoir esclave d'une émotion qui fuit
La retenir, souffrir, se souvenir, et puis,
Te retenir, souffrir un peu, sentir la vie.


Mais reste la 2ème strophe qui n'a pas d'hémistiche échangeable et le poème a un nombre impair de strophes, alors ... scratch

_________________
Il n'y a que deux artistes, celui qui a créé son art et celui qui l'a appris.
Les deux sont dignes d'intérêt, mais le deuxième n'existe que parce que le premier est.
Revenir en haut Aller en bas
Doris Epineau
plume de Colibri
Doris Epineau

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 23/05/2014

C'est ridicule Empty
MessageSujet: Re: C'est ridicule   C'est ridicule Icon_minitimeDim 16 Avr - 16:09

Oulà, non, mauvaise piste ! Mais je suis très flatté que tu aies menée une analyse aussi approfondie.
La solution est plus simple.

Le point juste est que la particularité est en effet à chaque fois sur la première partie du vers (exactement celle que tu as mis en rouge).
Elle ne porte néanmoins ni vraiment sur la forme, ni en fait, vraiment sur le fond.
Revenir en haut Aller en bas
saphus
plume de Mésange


Masculin Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 21/05/2009

C'est ridicule Empty
MessageSujet: Re: C'est ridicule   C'est ridicule Icon_minitimeLun 17 Avr - 0:53

euh mais qu'est-ce qu'il y a à part la forme et le fonds ????? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
theya
plume d'Hypolaïs


Féminin Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 06/05/2010

C'est ridicule Empty
MessageSujet: Re: C'est ridicule   C'est ridicule Icon_minitimeLun 17 Avr - 10:20

Citation :
C'est ridicule.


[La dernière main] , et puis l'angoisse resurgit
Sur ton visage qui avait trouvé l'oubli
Réveillé par les couleurs de vieilles photos
Ma tête lourde soudain de mots éconduits
Un morceau de Kyo, c'est ridicule, en écho.

Croyais le repos possible, mais inapte à dire,
Même rien qu'à moi, peur de me faire martyr
– Peur de mots naïfs dont je ne voudrais tâcher
Maladroit, ni ton ombre ni ton souvenir –
Inapte à dire, toujours, le mal à venir.

[En exil], elles s'enfuient hors de ma mémoire,
Pourtant, ces images que je pensais Histoire,
Elles ne sont plus que des spectres, glacés et blancs
Quand mes paupières sont closes, lumière noire
Je les cherche, en vain, dans l'épais brouillard du temps.

[Au présent], longtemps aussi qu'ils ne sont plus rien
Que ruines de mon esprit, ces rires : ni les miens
Ni les tiens, ceux perdus au progrès des saisons
Les quais de la Seine où tu me donnas la main,
Les trottoirs rouges dont la pluie lave le nom.

[ Un soir courbé], dernières ronces étrangleuses
Laissent sur mon cou le bleu de griffes anxieuses
Se savoir esclave d'une émotion qui fuit
La retenir, souffrir, se souvenir, et puis,
Te retenir, souffrir un peu, sentir la vie.

En tout cas, j'aime bien aussi cette version, comme quoi des vers immobiles sont mobiles, et comme l'immobilier, sont susceptibles de "home staging" Laughing
Revenir en haut Aller en bas
andy
plume d'Ibis
andy

Masculin Nombre de messages : 476
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2007

C'est ridicule Empty
MessageSujet: Re: C'est ridicule   C'est ridicule Icon_minitimeSam 22 Avr - 0:52

les hémistiches ne sont pas non plus des tautogrammes Mad

https://sub-pluma.forumpro.fr/t564-tautogrammes
Revenir en haut Aller en bas
Mary
plume d'Hypolaïs


Féminin Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 10/12/2007

C'est ridicule Empty
MessageSujet: Re: C'est ridicule   C'est ridicule Icon_minitimeMer 31 Mai - 13:17

toujours pas de solution à cette énigme Question
Revenir en haut Aller en bas
teliss
plume d'Alcyon
teliss

Masculin Nombre de messages : 1857
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

C'est ridicule Empty
MessageSujet: Re: C'est ridicule   C'est ridicule Icon_minitimeMar 15 Aoû - 15:06

Toujours pas trouvé pale

Je suis même allé voir s'il pouvait y avoir un rapport avec le poème de Verlaine "Tu m'as frappé, c'est ridicule" : point.

_________________
Il n'y a que deux artistes, celui qui a créé son art et celui qui l'a appris.
Les deux sont dignes d'intérêt, mais le deuxième n'existe que parce que le premier est.
Revenir en haut Aller en bas
Doris Epineau
plume de Colibri
Doris Epineau

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 23/05/2014

C'est ridicule Empty
MessageSujet: Re: C'est ridicule   C'est ridicule Icon_minitimeMar 15 Aoû - 15:08

Tu es sur la bonne piste, la particularité vient bien d'un rapport direct avec une autre œuvre poétique (ou plus exactement, plusieurs). Smile
Revenir en haut Aller en bas
teliss
plume d'Alcyon
teliss

Masculin Nombre de messages : 1857
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

C'est ridicule Empty
MessageSujet: Re: C'est ridicule   C'est ridicule Icon_minitimeMar 15 Aoû - 18:16

Mais bien-sûr, quel écervelé je fais, "Un soir courbé" de Paul Eluard", en plus je connaissais ce poème ! Mad  

Par contre je ne me souvenais pas de "La dernière main" de Paul Eluard également.

Et pour "Un exil" et "Au présent", j'ai recherché, une dizaine d'auteurs ont pris ce titre, donc Doris je ne sais pas ceux dont tu as inféré ton poème Smile

Eh bien Mary, l'énigme est résolue grâce à toi qui as relancé le sujet Very Happy

_________________
Il n'y a que deux artistes, celui qui a créé son art et celui qui l'a appris.
Les deux sont dignes d'intérêt, mais le deuxième n'existe que parce que le premier est.
Revenir en haut Aller en bas
igribouille
plume d'Albatros
igribouille

Masculin Nombre de messages : 1090
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/10/2007

C'est ridicule Empty
MessageSujet: Re: C'est ridicule   C'est ridicule Icon_minitimeLun 21 Aoû - 19:17

ça parait évident quand on connait la solution mais j\'y pense
Revenir en haut Aller en bas
Mary
plume d'Hypolaïs


Féminin Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 10/12/2007

C'est ridicule Empty
MessageSujet: Re: C'est ridicule   C'est ridicule Icon_minitimeMar 22 Aoû - 12:21

teliss a écrit:


Eh bien Mary, l'énigme est résolue grâce à toi qui as relancé le sujet Very Happy

ouf, me voici délivrée d'un grand poids Laughing
Revenir en haut Aller en bas
bruno
plume de Pelicanus MODERATEUR
bruno

Masculin Nombre de messages : 1106
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2007

C'est ridicule Empty
MessageSujet: Re: C'est ridicule   C'est ridicule Icon_minitimeMar 29 Aoû - 18:55

Très bonne idée, ces références à d'autres poèmes ! bravo

Et nous voici avertis, la prochaine fois nous ne nous laisserons plus surprendre Smile

_________________
La paix est toujours en nous, c'est nous qui ne sommes pas toujours en elle.
Revenir en haut Aller en bas
Doris Epineau
plume de Colibri
Doris Epineau

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 23/05/2014

C'est ridicule Empty
MessageSujet: Re: C'est ridicule   C'est ridicule Icon_minitimeMar 12 Sep - 0:45

Félicitations Teliss : Un soir courbé, Croyais le repos possible, Au présent, En exil et La dernière main, débuts de chaque strophe, sont bien en effet tous des titres de poème de Paul Éluard. Smile

Pour l'histoire personnelle, la personne liée à ce poème m'avait offert une très belle édition historique d'un recueil d'Éluard.

C'est sympa à vous tous d'avoir cherché !
Revenir en haut Aller en bas
debby1304
plume d'Alcyon MODERATRICE
debby1304

Féminin Nombre de messages : 2259
Age : 70
Localisation : là où l'amour me garde
Date d'inscription : 03/10/2007

C'est ridicule Empty
MessageSujet: Re: C'est ridicule   C'est ridicule Icon_minitimeDim 6 Juin - 19:17

"se savoir esclave d'une émotion qui fuit
La retenir, souffrir, de souvenir,et puis,
Te retenir, souffrir un peu, sentir la vie"
J'aime cette image.
Souffrir... C'est, peut-être, le moment où nous nous sentons vraiment vivants

_________________
Le mot est l'homme, sa mémoire et son devenir (E.Jabès)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




C'est ridicule Empty
MessageSujet: Re: C'est ridicule   C'est ridicule Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est ridicule
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sous la Plume :: ECRITURE :: POEMES :: poèmes de DORIS EPINEAU-
Sauter vers: