Sous la Plume
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Sous la Plume

Expériences d'écriture d'émotions et de pensées
 
PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-13%
Le deal à ne pas rater :
Carte cadeau Cdiscount : payez 130€ et recevez 150€ pour les ...
130 € 150 €
Voir le deal
anipassion.com

 

 Lignes tordues

Aller en bas 
+4
andy
teliss
bruno
Doux Orage
8 participants
AuteurMessage
Doux Orage
plume de Colibri


Féminin Nombre de messages : 22
Age : 33
Localisation : Sur un radeau sans océan, sur une Terre sans Univers
Date d'inscription : 23/05/2014

Lignes tordues  Empty
MessageSujet: Lignes tordues    Lignes tordues  Icon_minitimeJeu 5 Juin - 15:14

Pour être tordu, il l'est... J'ai séché un professeur de philo avec ! Saurez-vous trouver tous les jeux de mots et références ?  Laughing Il date de l'époque où j'avais de l'inspiration et j'ose le croire, une once de talent. Mon niveau a tellement baissé. Je dois me reprendre ! Razz

Ligne tordues

Sur un cahier à grands carreaux
Des centaines de lignes tordues
Tant d'L abîmés, d'R ébahis tout là-haut
D'O fatigués, tant d'M tracés seuls
J'en ai mis des siècles et des années
Avec talent, avec amour pensais-je
À dessiner ces courbes entortillées.

Mais les vérités de l'irréel
Celles que l'on rêve, celles...
Que l'on voit les yeux clos
M'ont parlé de mes mots
Et mes mots sont la maladie
Des grandes poésies.

Les vers qui vacillent, frêles oripeaux
Sont les pieds boiteux, l'adieu du beau
Des sonnets alanguis chuchoté le soir,
Des sonnets de tristesse et d'au revoir
Aux dames de satin, aux calmes matins

Oh Alexandre...Un... Vers de moi
S'en va, là-bas, la tête sans couronne,
Poème sans loi, renié par son roi
Oh Alexandre... Un... Vers de moi...
Peut-être si long sans être grand.
Des terres armées, des plaines de brume
Chasseras-tu, guerrier d'encre et de plumes
Le fardeau si pesant d'un brin de vie?

Comment partir sans être jamais venu?
Le maudit... Tant d'éloges sur ces grands poètes.
La prose éclos entre les doigts des disparus
Mais je n'existe pas, alors je partirai peut-être
Sans connaître l'honneur de disparaître,
Du grand cercle tracé pour eux.
Sur un cahier à petits carreaux,
Moi je dessinais des lignes tordues,
A chacun son cercle vicieux.

Calli Kayan
Jeudi 6 janvier 2011

Revenir en haut Aller en bas
bruno
plume de Pelicanus MODERATEUR
bruno

Masculin Nombre de messages : 1106
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2007

Lignes tordues  Empty
MessageSujet: com : Lignes tordues   Lignes tordues  Icon_minitimeJeu 5 Juin - 17:49


Un vrai régal pour les cruciverbistes et autres jeux de lettres ! mais cela reste poétique et c'est cela qui est remarquable  bien 

Eh bien je vais laisser aussi les autres membres trouver les jeux de mots, ce qui va m'éviter de passer pour pas très futé de ne pas les avoir tous trouvés  Laughing 

Je retiens le clin d'œil à Alexandre (et à la rime couronnée), à qui on attribue l'origine des alexandrins. D'où un vers pas si grand que celui du grand Alexandre. Pour ceux qui ne le savent pas, l'origine du nom de l'alexandrin vient du "Roman d'Alexandre" écrit au 12ème siècle par Alexandre de Bernay (appelé plus tard Alexandre de Paris), faisant référence probablement aussi à son propre nom  Wink . Dans sa version, le texte est effectivement écrit en dodécasyllabes (nouveauté notable pour l'époque) alors que les autres versions sont écrites en décasyllabes ou en langue vernaculaire. Et ce n'est que deux ou trois siècles plus tard que le terme "alexandrin" sera consacré pour l'usage qu'on lui connait.

_________________
La paix est toujours en nous, c'est nous qui ne sommes pas toujours en elle.
Revenir en haut Aller en bas
teliss
plume d'Alcyon
teliss

Masculin Nombre de messages : 1857
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

Lignes tordues  Empty
MessageSujet: Re: Lignes tordues    Lignes tordues  Icon_minitimeJeu 5 Juin - 19:22

Un nouveau jeu !  Very Happy  non, un nouveau beau poème !

D'abord, "Lignes tordues" n'est pas un oxymore, contrairement à ce que serait "Droites tordues"  lol!  Mais avouons que cet oxymore aurait manqué de finesse dans le trait !  Laughing et puis il s'agit naturellement des lignes d'écriture   Smile  Mais "les vérités de l'irréel", oui !  Very Happy 

Alors sur ces lignes qui tournent en carreaux
Je vois tant d'ailes qui ont perdu une plume,
L'air surpris par l'harassante ascension des hauts
Par le dessein gracieux de ces courbes
Qui dans un tandem solitaire nous entortillent

_________________
Il n'y a que deux artistes, celui qui a créé son art et celui qui l'a appris.
Les deux sont dignes d'intérêt, mais le deuxième n'existe que parce que le premier est.
Revenir en haut Aller en bas
andy
plume d'Ibis
andy

Masculin Nombre de messages : 476
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2007

Lignes tordues  Empty
MessageSujet: Re: Lignes tordues    Lignes tordues  Icon_minitimeVen 6 Juin - 13:09

et aussi ces lettres majuscules utilisées en liaison avec leur sonorité me font penser aux voyelles utilisées par Rimbaud en liaison avec leur couleur, et sur lequel on avait travaillé  Very Happy 

https://sub-pluma.forumpro.fr/t1980-la-ballade-d-arthur-rimbaud-vyvy-andy
Revenir en haut Aller en bas
igribouille
plume d'Albatros
igribouille

Masculin Nombre de messages : 1090
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/10/2007

Lignes tordues  Empty
MessageSujet: Re: Lignes tordues    Lignes tordues  Icon_minitimeVen 6 Juin - 21:48

parmi toutes les références à trouver, il y en a une à moi-même :


Doux orage a écrit:
Les vers qui vacillent, frêles oripeaux
Sont les pieds boiteux, l'adieu du beau

merci de me commenter si bien  mdr
Revenir en haut Aller en bas
plumoqueur
plume de Pluvian
plumoqueur

Masculin Nombre de messages : 261
Localisation : R.P.
Date d'inscription : 11/11/2007

Lignes tordues  Empty
MessageSujet: Re: Lignes tordues    Lignes tordues  Icon_minitimeVen 6 Juin - 23:00

Oui, on a peut-être fait le tour  Smile  , à moins que ...
Oui, il y a une autre référence, à toi-même Doux orage :

Doux orage a écrit:
Comment partir sans être jamais venu?
Le maudit... Tant d'éloges sur ces grands poètes.
La prose éclos entre les doigts des disparus
Mais je n'existe pas, alors je partirai peut-être
Sans connaître l'honneur de disparaître,
Du grand cercle tracé pour eux.
Sur un cahier à petits carreaux,
Moi je dessinais des lignes tordues,
A chacun son cercle vicieux.

Il semble qu'à l'époque tu préparais déjà ton départ, mais à la faveur d'un grand cercle tracé pour toi, te voilà de retour parmi nous !  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
saphus
plume de Mésange


Masculin Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 21/05/2009

Lignes tordues  Empty
MessageSujet: Re: Lignes tordues    Lignes tordues  Icon_minitimeVen 13 Juin - 18:01

comme référence il y a aussi celle aux mots tordus, à toute la série "La belle lisse poire du prince de Motordu", les dictionnaires de mots tordus, et on se souvient qu'en 1789 on avait pris la pastille  Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
debby1304
plume d'Alcyon MODERATRICE
debby1304

Féminin Nombre de messages : 2259
Age : 70
Localisation : là où l'amour me garde
Date d'inscription : 03/10/2007

Lignes tordues  Empty
MessageSujet: Re: Lignes tordues    Lignes tordues  Icon_minitimeDim 6 Juin - 19:34

Je l'aime ton cercle vicieux
Il m'ouvre la porte des cieux.
À tous les poètes méconnus
On dit que rien n'est perdu.

_________________
Le mot est l'homme, sa mémoire et son devenir (E.Jabès)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Lignes tordues  Empty
MessageSujet: Re: Lignes tordues    Lignes tordues  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Lignes tordues
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sous la Plume :: ECRITURE :: POEMES :: poèmes de DOUX ORAGE-
Sauter vers: