Sous la Plume
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Sous la Plume

Expériences d'écriture d'émotions et de pensées
 
PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -60%
Red Dead Redemption 2 – PS4 ou Xbox One
Voir le deal
15.99 €

 

 Chronique

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
Vyvy
plume de Pelicanus
Vyvy

Féminin Nombre de messages : 841
Date d'inscription : 04/03/2008

Chronique Empty
MessageSujet: Chronique   Chronique Icon_minitimeJeu 13 Juin - 1:20


Chronique



Entendre le chant de l’incertain en se réveillant chaque matin.
Ecouter la pluie pour tenter de l’oublier en percevant la tiédeur du soleil,
Loin, très loin.

Dessiner les contours flous des coquelicots, fragiles et droits dans leur fugitivité.
Sentir leurs pétales frémir en recevant l’ondée qui s’acharne à les arracher.
Le vent se lève pour repousser la pluie.
Le ciel se teinte de rose.

Les nuages deviennent aquarelles pour danser encore un peu.
Les coquelicots frissonnent.
Leurs pétales peuvent se détacher et suivre le vent,
Leur cœur demeure pour la promesse de revivre.
         

Chaque matin est le rappel à ne pas renoncer, à suivre, encore et encore, l’étrange  chemin aux surprenants détours, si étrange qu’il mène dans des endroits inconnus dont on ne soupçonnait pas l’existence.
Existence… Se contenter d’exister, ce n’est déjà pas si mal Mais il faut se précipiter pour perdre du temps, perdre le temps de sa vie. Se précipiter pour créer le vide. Dépendre du temps, avancer au rythme de sonneries bien réglées qui font oublier la douceur des matins. Non, pas le temps… pas le temps… ne jamais s’attarder. Obéir aux contraintes parce qu’il faut bien vivre. Est-ce vivre que de renoncer à ce que l’on est vraiment ? Est-ce vivre quand, pressé, on ne sait plus qui l’on est ? Et puis, se résigner parce que c’est comme ça, parce qu’on ne peut pas faire autrement, parce que l’on n’a pas la vie dont on a rêvé, celle seulement qu’on nous impose.

Etre esclave mais exister quand même… sans se plaindre parce qu’il n’y a pas de quoi selon les bien-pensants réfugiés dans des valeurs soi-disant sociales qui abêtissent les enfants et construisent des adultes inconsistants et serviles à merci.


Se contenter d’exister, après tout, ce n’est déjà pas si mal.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
bruno
plume de Pelicanus MODERATEUR
bruno

Masculin Nombre de messages : 1115
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2007

Chronique Empty
MessageSujet: com : Chronique   Chronique Icon_minitimeJeu 13 Juin - 11:08


C'est merveilleux et cela fait plaisir de lire une publication de toi après une longue période de silence . L'oeuvre au noir serait-elle terminée ? Wink

_________________
La paix est toujours en nous, c'est nous qui ne sommes pas toujours en elle.
Revenir en haut Aller en bas
Dysj
plume de Roselin
Dysj

Masculin Nombre de messages : 193
Age : 54
Localisation : Alfortville
Date d'inscription : 24/10/2012

Chronique Empty
MessageSujet: Re: Chronique   Chronique Icon_minitimeJeu 13 Juin - 23:16

C'est un texte merveilleux, qui dit dans sa forme ce qu'il dit dans le fond :

Des phrases courtes en rimes qui donnent un rythme rapide et soutenu, puis la fin faites de phrases plus longues et mélancoliques, plus lentes...

J'aime beaucoup la phrase

            Chaque matin est le rappel à ne pas renoncer, à suivre, encore et encore, l’étrange  chemin aux surprenants détours, …
moi qui aime les plaisirs contemplatifs tôt le matin, cela me parle beaucoup...
Revenir en haut Aller en bas
http://rose-et-coquelicot.over-blog.com/
teliss
plume d'Alcyon
teliss

Masculin Nombre de messages : 1859
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

Chronique Empty
MessageSujet: Re: Chronique   Chronique Icon_minitimeVen 14 Juin - 17:27

Quel bel prosimetrum ! (texte littéraire alliant prose et vers).

Et la forme sert bien le fond, fond qui nous touche précisément au plus profond !

Chaque élément prose et vers est en correspondance directe l'un de l'autre, si bien qu'à chaque relecture on est renvoyé de l'un à l'autre dans un nouveau jeu kaléidoscopique pour absorber toujours d'avantage ...

_________________
Il n'y a que deux artistes, celui qui a créé son art et celui qui l'a appris.
Les deux sont dignes d'intérêt, mais le deuxième n'existe que parce que le premier est.
Revenir en haut Aller en bas
debby1304
plume d'Alcyon MODERATRICE
debby1304

Féminin Nombre de messages : 2266
Age : 70
Localisation : là où l'amour me garde
Date d'inscription : 03/10/2007

Chronique Empty
MessageSujet: Re: Chronique   Chronique Icon_minitimeVen 14 Juin - 21:25

(Merci Bruno)
et merci à toi Vyvy pour ce merveilleux texte....
je l'ai lu et relu pour m'en remplir... comme s'il pouvait susciter en moi ce renouveau...

je me sens comme une terre stérile....
je m'efforce, je me force, je fais semblant et rien ne vient...
le temps, le temps passe et je me sens toujours vide ; alors ce texte c'est comme un message d'espoir qui dit : "essaie encore... un matin viendra où tu pourras toi aussi..."

_________________
Le mot est l'homme, sa mémoire et son devenir (E.Jabès)
Revenir en haut Aller en bas
debby1304
plume d'Alcyon MODERATRICE
debby1304

Féminin Nombre de messages : 2266
Age : 70
Localisation : là où l'amour me garde
Date d'inscription : 03/10/2007

Chronique Empty
MessageSujet: Re: Chronique   Chronique Icon_minitimeMar 15 Juin - 7:59

Je reviens vers ce merveilleux poème.
Se contenter d'exister, ce n'est déjà pas si mal.
Et pourtant, c'est loin d'être suffisant.
Nous naissons avec un chemin à accomplir. Longtemps, je me suis perdue et j'ai oublié le dessein de la vie qui m'avait été confiée. Ton texte me le rappelle avec insistance. Grand merci à toi.

_________________
Le mot est l'homme, sa mémoire et son devenir (E.Jabès)

Vyvy aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Chronique Empty
MessageSujet: Re: Chronique   Chronique Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Chronique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sous la Plume :: ECRITURE :: POEMES :: poèmes de VYVY-
Sauter vers: