Sous la Plume

Expériences d'écriture d'émotions et de pensées
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Les anges de la vie

Aller en bas 
AuteurMessage
Nataly
plume d'Albatros
Nataly

Féminin Nombre de messages : 1231
Age : 48
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/10/2007

Les anges de la vie Empty
MessageSujet: Les anges de la vie   Les anges de la vie Icon_minitimeSam 6 Oct - 23:46

Les anges de la vie

Un petit garçon dans une rivière
Un enfant en bord de mer.
Une petite fille dans une baignoire.
Un garçonnet en main, une poire.
Deux enfants et un réfrigérateur.
Une enfant la tête dans les fleurs.

Quelles belles images cela fait.
Quelles belles images se seraient.
Si le petit garçon de la rivière n’était pas noyé,
L’enfant de bord de mer, mort, repêché,
Pour le garçonnet le cœur, d’un couteau, percé,
Ces deux enfants au congélateur gelés,
Et cette enfant dans les fleurs assassinée.

Et ce pourquoi ?
Et de quel droit !
Toute cette folie humaine !
Ces fous pleins de haine !
Vengeance, violence, démence !
Cet égoïsme qui rend fou !
Une intelligence ? Mais laquelle ? Où ?

On dit l’humain capable d’aimer !
Je le vois plutôt fort à tuer !
On se veut une espèce intelligente,
On ne vaut pas plus que de la fiente !
Ainsi comment peut-on détruire ?
Des êtres qui ne peuvent pas nuire !
Des enfants qui ne voulaient que grandir.
Et dans nos bras sourire et rire.

J’en veux à ces tueurs !
J’en veux à tous les voyeurs !
J’en veux aux aveugles, aux sourds aussi.
Qui comme nous un jour n’ont rien saisi.

Pour ces meurtres à deux pas de nous.
On a rien vu, on a rien fait, c’est tout.
Car on préfère l’ignorance,
Que la vérité cruelle de la violence.

Pardon à vous les petits anges,
Que cette folie chez les adultes dérange.
Pardon de pas vous avoir sauvé,
De ceux qui en silence vous ont tué.

Pardon, à toi petite fille, pardon.
Quand ton papa t’a noyé dans ta maison,
Je n’étais pourtant pas loin,
Mais j’étais loin d’imaginer çà ! Oui loin !

A vous tous petits anges,
Vous qui ne méritez que louanges.
Vous êtes l’innocence même,
Oh Dieu combien je vous aime !
Et combien je voudrais un jour,
Que vos meurtriers payent pour toujours.

Allez maintenant, reposez en paix mes doux…
Loin de ce monde qui n’a pas voulu de vous.


Excusez ce texte un peu rude, mais je l'ai écrit, les larmes au bord des yeux, après un gros câlin à mon Timothée Angel.
Comment, mais comment peut-on faire du mal à un enfant ?



Les anges de la vie 15871684zt1
Revenir en haut Aller en bas
 
Les anges de la vie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sous la Plume :: ECRITURE :: POEMES :: poèmes de NATALY-
Sauter vers: