Sous la Plume

Expériences d'écriture d'émotions et de pensées
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Parlons bien, parlons peu

Aller en bas 
AuteurMessage
Cathy
plume de Colibri
Cathy

Féminin Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 22/02/2010

Parlons bien, parlons peu Empty
MessageSujet: Parlons bien, parlons peu   Parlons bien, parlons peu Icon_minitimeJeu 18 Nov - 23:52

Parlons bien, parlons peu


Je parle comme je pense
Or, je parle bien peu.
Ma caisse de résonance
Peut contenir si peu
Que quand vient une occurrence,
Je dois faire des aveux
Sans même en prendre conscience.
Dites-moi ce que j’y peux !

Je parle comme je pense
Or, je parle bien peu.
Vous faites preuve d’éloquence ;
Je dis : « Je pense que… »
Mentir ? Je n’en ai pas la chance,
L’honnêteté paie peu.
Mon cerveau part en vacances :
Le repos pour nous deux.

Je parle comme je pense
Or, je parle bien peu.
Toutes mes phrases condensent
Un message un peu creux.
Demandez à quoi je pense
Pour me connaître mieux :
Sachez que dans mes silences,
Aucune idée n’a lieu.

Je parle comme je pense
Or, je pense bien peu.
Je parle sans conséquence,
Sans prendre en compte ceux
Pour qui mes mots vides de sens
Forment un tout nébuleux.
Adoptons cette sentence :
« Parlons bien, parlons peu. »
Revenir en haut Aller en bas
teliss
plume d'Alcyon
teliss

Masculin Nombre de messages : 1799
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

Parlons bien, parlons peu Empty
MessageSujet: Re: Parlons bien, parlons peu   Parlons bien, parlons peu Icon_minitimeVen 19 Nov - 0:49

C'est une belle anaphore (répétition de vers) comme pour mieux souligner à contrario l'inutilité de la redondance et des mots qui n'apportent rien. Heureusement le genre poétique oblige à une certaine concision de la forme en rapport avec le fonds, contrairement à la prose qui peut se permettre tous les déballages. Smile

Inversement, des sentences du genre : "Ne parle que si ce que tu vas dire a plus de valeur que le silence" est à relativiser. Se mettre à parler peut enclencher une dynamique comme amorcer une pompe aspirante, et ce qui était verbiage peut rapidement devenir expression plus approfondie. D'autre part, la parole irréfléchie a aussi un rôle des plus salutaires dans la communication avec nos semblables au jour le jour, et c'est si vrai que sa cessation peut être le signe voire la cause d'une situation anormale.

_________________
Il n'y a que deux artistes, celui qui a créé son art et celui qui l'a appris.
Les deux sont dignes d'intérêt, mais le deuxième n'existe que parce que le premier est.
Revenir en haut Aller en bas
Oncle Ben
plume d'Albatros
Oncle Ben

Masculin Nombre de messages : 1335
Age : 81
Localisation : Anglet
Date d'inscription : 19/11/2007

Parlons bien, parlons peu Empty
MessageSujet: Re: Parlons bien, parlons peu   Parlons bien, parlons peu Icon_minitimeSam 20 Nov - 14:18

"parlons peu, parlons bien":"la parole est d'argent et le silence est d'or" "je pense , donc je suis"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Parlons bien, parlons peu Empty
MessageSujet: Re: Parlons bien, parlons peu   Parlons bien, parlons peu Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Parlons bien, parlons peu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sous la Plume :: ECRITURE :: POEMES :: poèmes de CATHY-
Sauter vers: