Sous la Plume

Expériences d'écriture d'émotions et de pensées
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Papa c'est lui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nataly
plume d'Albatros
avatar

Féminin Nombre de messages : 1234
Age : 46
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Papa c'est lui   Jeu 4 Oct - 2:28

Ici je réunis deux passions, celle de l'écriture et celle d'un chanteur.
Voici donc un texte que j'ai écrit, autobiographique que je dédie à tous ceux ou celles qui ont eu une enfance sans papa ou sans maman.


Papa c’est lui

« Papa ! ! » s’écrit la petite fille en s’élançant vers le poste de télévision.
« Maman, y’a papa à la télé » dit-elle en se tournant vers sa mère, qui la regarde attendrie par la joie de son enfant de 4 ans.
Mais elle ne dit rien, elle continue de sourire.
« Alors, c’est pour çà que papa n’est plus à la maison » pense la blondinette. « Il travaille à la télé… ».


Effectivement, une année est passée et la fillette n’a toujours pas vu son papa revenir, mais elle se rassure, elle le voit chanter à la télé…
Et des chansons pour elle, c’est sûr !
Il lui parle par ses chansons, lui dit qu’elle a les cheveux blonds et les mêmes yeux
"1" que lui, qu’elle a front blond"2", il lui chante aussi des berceuses qui parlent de chèvre grise"3", ou du petit garçon qu’il était"4" et toutes les autres chansons qui le raconte à lui et qu’elle écoute sagement…

Et puis, un jour, elle a 5 ans et Maman dit : « Tu va aller voir Papa ce week-end ! »
Chic !
Tatie lui avait proposé d’aller à un concert, mais elle ne lui avait pas dit
lequel, alors tant pis, elle préfère mille fois plus voir enfin Papa et le serrer dans ses bras !

Le samedi on sonne à la porte, la blondinette se précipite ouvre la porte et…
Oui il est blond, oui il a les yeux bleus, oui il a le visage carré, il est mince…
Mais non, ce n’est pas son Papa… Ce n’est pas son Papa de la télé !
Et oui, c’est vrai, finalement, c’est bien de ce visage qu’elle se souvient que son papa avait avant de partir de la maison…
Il y a si longtemps maintenant…
Où était-il ?
Pourquoi n’est-il pas venu plus tôt ?
Pourquoi Maman lui a pas dit que le chanteur n’était pas son Papa ?
Finalement ce monsieur, elle ne le connait pas…
Il lui fait même peur avec sa grande taille et ses grandes mains…
Et pourquoi veut-il l’embrasser alors qu’il ne l’a pas fait auparavant quand elle pleurait car le loup était caché sous le lit, quand Maman la grondait, quand personne ne pouvait la comprendre ou quand elle se faisait mal, en fait quand elle était triste que son Papa ne soit pas auprès d’elle ?
Le chanteur était toujours là, lui !
Il lui chantait des chansons pour l’endormir, pour lui dire qu’il était là et qu’il l’aimait elle…
Mais Maman veut qu’elle aille chez lui, chez ce « papa » qu’elle ne connait plus.

Et chez lui, il y a un petit garçon, son petit frère, parait-il… Il a trois ans…
Et y’a cette dame, la maman du garçon.
Elle dit qu’il ne faut pas toucher à la boite qui est branchée et qui «charge»…
Elle ne sait pas ce que çà veut dire, mais elle s’en fiche, elle n’y touchera pas, elle veut juste regarder son… papa…
Pour voir son visage, sa façon de marcher, de parler qui est si différente de l’autre Papa…
Mais il travaille tout le temps, elle ne savait pas mais son papa travaille dans une station service…
C’est rigolo de le voir servir les voitures…
Puis le petit garçon, enfin son petit frère, passe en courant à côté de la boite qui «charge », il trébuche sur le fil, tombe, se relève et part en courant.
La petite fille détourne le regard et continue d’observer les cheveux longs et blonds de son papa, comme le chanteur,
son visage plus bronzé que le chanteur…
Puis, un cri, une colère :
« Qui c’est qui a débranché la batterie ! Où est-elle ? »
La dame, la maman du garçon, arrive les yeux sévères vers elle.
« Je t’avais dit de ne pas toucher à la batterie ! »
« Mais ce n’est pas moi, c’est lui » dit-elle désignant le garçon, qui fait mine de ne rien entendre…
« Comment ose-tu accuser un petit de 3 ans ? ! Tu te moques de moi, menteuse ! »
Elle cherche son papa du regard, elle a peur, elle n’a rien fait, elle n’est pas une menteuse !
Son papa se retourne vers elles… Les regarde… Puis continue de laver la vitre de l’auto.
« Tu va être punie puisque tu n’as pas écouté. Je vais te mettre à la cave avec les rats !»
La dame prend la petite par le bras, et la fait rentrer dans une pièce qui sent l’humidité et qui est toute noire ! Puis elle referme la porte.
La petite fille entend, les tours de serrure !
Des rats… Non, elle ne veut pas avoir peur des rats, c’est pas grand un rat… Il aura peur d’elle si elle fait du bruit, si elle crie…
Mais non, il ne faut pas qu’elle crie, car si elle crie… C’est le loup qui va venir…
Et çà, Maman lui disait, si elle pleure, si elle fait des caprices, le loup vient pour nous manger…
Alors il ne faut pas qu’elle fasse de bruit, pas un seul, il ne faut pas qu’elle se plaigne, ou qu’elle pleure… Alors elle se tait…
Mais elle entends des bruits… Ce sont les rats… Ou bien est-ce le loup ?
Non ! ! Il ne faut pas y penser… Alors elle chante, dans sa tête bien sûr !
Elle chante une chanson gaie de celui qui a toujours été là pour elle, celui qui l’a toujours réconforté, celui qui certainement n’aurait pas laissé cette méchante femme l’enfermer dans la cave…
Elle chante trois chansons… Puis des cliquetis dans la serrure… Elle se retourne… L’autre papa est là… Il vient la chercher… Mais elle ne pleure pas.
Son papa, l’Autre le Vrai, le Chanteur, l’a consolé dans sa tête, elle est forte de ses chansons dans sa tête.
Le papa qu’elle a devant elle lui dit qu’il ne faut plus recommencer et repars travailler…
Il lui tarde le lendemain pour rentrer chez sa maman et écouter de nouveau les chansons de son Papa, qui lui, l’a comprend.

Elle a 6 ans, elle aura 7 ans en juin, mais on n’est qu’au mois de mars, un samedi, le 11, il fait beau dehors, mais elle vient de sortir de table, à l’instant.
Elle compte bien profiter du soleil dehors, mais elle entends un nom à la télé…
Son Papa ! ! !
Mais… ce sont les infos !
Il n’apparaît jamais pendant les infos !
D’abord elle ne comprend pas de suite… Mais elle a peur… Puis çà y est, elle comprend tout !
Il est mort ! Son Papa, son vrai Papa, le Gentil Papa est mort !
Elle crie : « NON ! ! » et éclate en sanglot.
Elle se jette sur le canapé et pleure !
Sa mamie qui est là ne comprend pas… Sa maman ne réagit pas…
« Mais enfin ma chérie » dit Mamie « Que se passe-t-il ? »
« Il est mmmort… » hoquète la petite fille, les yeux rouges
"5"inondés de larmes…
« Il est mmmort… »
«Mais enfin ma chérie, tu l’aimais… Tu aimais ce chanteur… Comment
peux-tu pleurer comme çà un chanteur que tu ne connais pas et à ton
âge… »
Mais mamie non plus ne comprends pas… Elle ne comprend pas que ce n’était pas qu’un chanteur, c’était son PAPA !
C’est celui qui était toujours là, qui lui donnait son amour, son réconfort et il était parti !
Lui aussi ! Lui aussi l’abandonnait ! Lui aussi ne la soutiendrait plus ! Il ne lui chantera plus de chansons !
Elle sera seule, de nouveau seule… Incomprise… Dans l’interdiction de se
plaindre, de pleurer…
Mais aujourd’hui le loup peut venir et la manger c’est pas grave, elle veut mourir, puisque maintenant, elle est seule, toute seule…

Elle a été triste, longtemps… Toujours…
Mais elle s’est dit finalement qu’il n’était pas vraiment parti…
Et qu'il était au paradis et qu'il veillait sur elle.
Il continuera toujours de lui chanter des chansons, de la réconforter par elles… Et en plus Il la regardera depuis là-haut… Enfin sauf quand elle ira dans les toilettes… Enfin, elle espère…

Elle pleurait sur le téléphone de sa chanson
"6" quand sa Tatie, lui dit un jour.
Que le week-end où elle était partie chez son père, le concert auquel elle voulait l’inviter était un concert… De lui…
Une gifle lui aurait moins fait mal…
Elle avait perdu l’occasion, l’unique, la seule, de le voir, pour aller voir un père indifférent la laissant se faire enfermée dans une cave.
Jamais, jamais, elle ne l’oublierai…

La petite fille a grandi…
Elle est toujours blonde… Toujours les yeux bleus…
Elle est presque une femme maintenant
"7"
Elle a 16 ans, cela fait déjà 10 ans qu’il est parti, mais qu’il veille sur elle.
Elle lui dédie une prière tous les soirs et remercie le Bon Dieu de laisser le temps à son Papa pour continuer à la protéger.

Un soir chez des amis, elle croit entendre, sa voix, la voix de son Papa.
Mais ce n’est pas possible puisque la radio qui est branchée ne diffuse pas de chanson de lui, et cette voix est sans musique… Elle vient du fond du jardin…
Elle voit un attroupement… Au milieu, un petit blond aux yeux clairs danse et chante comme Lui ! !
C’est incroyable ! Cela ne peux pas être un hasard !
Il lui est envoyé par son Papa, c’est sa destinée, c’est l’homme de sa vie !
Elle ne dit rien, trop timide… Mais l’observe tout au long de la soirée en coin.
Et quand en boite de nuit, il se dirige vers elle pour l’inviter à danser,
elle refuse une première fois par timidité, le regrettant bien sûr aussitôt !
Mais le personnage est insistant et il revient à l’attaque.
Elle accepte, ils dansent ensemble… Et bien sûr elle pose la question !
Oui, lui aussi est un fan !
C’est bien çà c’est un envoyé !
Et elle tombe obligatoirement amoureuse dans la seconde…

La vie lui apprendra, plus tard, trop tard… Qu’il n’y avait pas « d’envoyé », pas de destin, pas d’ange gardien…
Juste un concours de circonstance, qu’elle appellera de la chance à certains moments de sa vie, et de la malchance, à malheureusement beaucoup d’autres moments aussi.

D’autres évènements lui feront cesser de croire en Dieu aussi…
Et elle se retrouvera à nouveau seule… Toute seule comme avant…
Incomprise… Mal-aimée
"8" ou bien si peu…
Elle pleurera aussi beaucoup, car elle n’a plus peur du loup…
Mais le loup pourtant existe… Ne dit-on pas que l’homme est un loup pour l’homme…

Mais elle ne l’oublie pourtant pas, lui, son Papa…
Et ses chansons sont toujours là !
Avec elle, toujours pour elle, en elle…
Elle rêve toujours d’un jour où elle aurait pu le connaitre, le rencontrer, le toucher…
Poser sa tête sur son épaule… Et lui dire merci…

Elle aura bien d’autres aventures…
Mais çà c’est une autre histoire…




___________________

1- "Toi et moi contre le monde entier"
2-"Belinda"
3-"Dors petit homme (La chèvre grise)"
4-"Donna Donna"
5- "Une petite fille aux yeux rouges"
6- "Le téléphone pleure"
7- "Avec la tête, avec le cœur"
8- "Le mal-aimé"
Revenir en haut Aller en bas
 
Papa c'est lui
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sous la Plume :: ECRITURE :: AUTRES TEXTES (LONGS)-
Sauter vers: