Sous la Plume

Expériences d'écriture d'émotions et de pensées
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je passais par hasard Yves Jamait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anna
plume de Colibri
avatar

Féminin Nombre de messages : 23
Localisation : Lille
Date d'inscription : 18/10/2008

MessageSujet: Je passais par hasard Yves Jamait   Jeu 26 Mar - 21:26

Je passais par hasard, je passais pour vous voir
Pour retrouver un peu
De ces amitiés rares, qui fondent les espoirs
D'un "c'est possible" à deux

Je passais par hasard, je passais pour vous voir
Pour retrouver un peu
De ces amitiés rares, qui fondent les espoirs
D'un "c'est possible" à deux
Et je trouvais charmant, idéal et bluffant de vous voir amoureux
Bien que de temps en temps c'en était presque chiant
De vous sentir heureux.
C'est dans cet esprit là que je franchi le seuil
De cette jolie maison, née d'un désir nuptial
Mais la je reste coi, interdit sur l'écueil
Qui brise la passion, en horreurs conjugales
Nous voila tous les deux, accablés de silence
Je cherche en vain les mots qui pourraient te porter
Effacer tous ses bleus
Enfin des mots qui pansent
Et se glisse sur ta peau, aux pores terrorisés
Mes mains de mâle honteux
Tremblent de te toucher
Je m'approche quand même
Et te prends dans mes bras
Tu t'enfouis dans le creux de mon cou pour pleurer
Tu dis "c'est la énième fois qu'il me fait ça!"
Je passais par hasard, je passais pour vous voir
Pour retrouver un peu
De ces amitiés rares qui fondent les espoirs d'un "c'est possible" à deux.
Et je trouvais charmant, idéal et bluffant,
De vous voir amoureux
Bien que de temps en temps
C'en était presque chiant de vous sentir heureux


Et que ça fait longtemps déjà qu'il te dérouille
Tant il est persuadé que tu dragues au passage
Et son regard dément te fait crever de trouille
Quand il vient soulager, avec ses poings sa rage
Si ses poings n'suffisent pas il frappe avec les pieds
Quand tombée sur le sol, comme une bête inerte
Tu caches de tes bras ton visage tuméfié
Alors le coup de grole n'en est que plus alerte
Alors le coup de grole... n'en est que plus alerte
Je passais par hasard, je passais pour vous voir
Pour retrouver un peu
De ces amitiés rares qui fondent les espoirs d'un "c'est possible" à deux.
Et je trouvais charmant, idéal et bluffant,
De vous voir amoureux
Bien que de temps en temps
C'en était presque chiant de vous sentir heureux


Je ne reconnais pas, à travers cette ordure,
Celui que j'ai aimé, qu'aujourd'hui je vomis
Il était pas comme ça, enfin j'en suis plus sur
Il faut l'avoir été... pour être aussi pourri..
Je passais par hasard, je passais pour vous voir
Pour retrouver un peu
De ces amitiés rares qui fondent les espoirs d'un "c'est possible" à deux.


Viens... Je n'ai que ma tendresse...
Viens, viens, viens,
Là contre moi...
Viens... Et pour que tout ça cesse
Viens... Je t'emmène avec moi...
Je passais par hasard, je passais pour vous voir
Pour retrouver un peu
De ces amitiés rares...
Revenir en haut Aller en bas
http://tibouricot.canalblog.com
 
Je passais par hasard Yves Jamait
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sous la Plume :: CITATIONS :: CHANSONS A TEXTE-
Sauter vers: