Sous la Plume

Expériences d'écriture d'émotions et de pensées
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Chuter, quitte à en crever

Aller en bas 
AuteurMessage
Vyvy
plume de Pelicanus
Vyvy

Féminin Nombre de messages : 833
Date d'inscription : 04/03/2008

Chuter, quitte à en crever Empty
MessageSujet: Chuter, quitte à en crever   Chuter, quitte à en crever Icon_minitimeDim 28 Déc - 0:41

Parfois, quand le ciel s'alourdit,
Quand le ciel se grise de nostalgie et de tristesse,
Quand le ciel ne peut plus embrasser la masse des nuages qui crèvent d'une mélodie pluvieuse,
Tout se recroqueville pour ne plus entendre le morne chant d'une sombre nature.
Seuls les papillons noirs ondulent,
Oscillent dans les esprits rompus par l'affliction.

Goût amer des cendres implacables qui me regardent,
Rapelle-toi,
Rappelle-toi,
Et pleure à en crever!
Non, non,
Que la paix revienne!
Comment?

Hypnose,
Hypnose par ses mains et ses murmures...

Je voudrais glisser dans la paix,
Dans un état d'absolue détente,
Hypnotisée,
Guidée par ses mains et ses murmures.

Ne pas me tendre,
A peine frissonner,
A peine gémir,
Soupirer,
Me laisser, pourquoi pas, me laisser prendre.

Et puis, enfin,
Enfin...
Fermer les yeux, confiante, sans crainte.
Inutile cette maîtrise aiguisée de soi.
Oubliée la peur métallique et sourde.
Accepté, pourquoi pas, accepté le contact.

Chaleur de ses mains,
Qu'elles sont lumineuses!
Génie de ses mains qui me guident vers des sentiers interdits, vers des convoitises jamais inassouvies, jamais avouées.
Je ferme les yeux, bercée, emportée par ses mains douces et puissantes.

Loin, de plus en plus loin, l'écouter parler jusqu'à ne plus percevoir que les murmures de sa voix.
Ne pas me forcer à répondre.
Qu'il parle, de tout, de rien.
Et dériver,
Me laisser soulever.
Morale éprouvée,
Aucune importance, juste un instant,
Juste un instant,
Tout jeter!
Et avec délectation!
Chasser, inconvenante, les papillons noirs.
Après tout, qu'ils crèvent!

Brûlante,
Voir des paysages inimaginables
Aux confins d'un monde au-delà de la réalité,
Aux lumières tamisées,
Un monde dans lequel les sentiments sont vrais.
Finie l'indifférence dans laquelle on m'a entraînée,
Pour cruellement m'isoler.

Et toujours ses mains qui caressent en secret.
Communion tellement étroite.
Communion?
Juste un rêve,
Le désir sur lequel on ne peut plus mettre les mots.
Juste un rêve,
Etat de semi conscience,
Entendre le murmure, loin, de plus en plus loin.
Mais, surtout,
Surtout,
Ne pas rejooindre le sommeil,
Rester aux aguets.

Parce qu'il y a cette évidence,
Toujours cette volonté de m'enfermer pour que je m'anéantisse
Dans des aspirations qui ne sont pas les miennes
Dans la froide indifférence.

J'aimerais tant chuter, quitte à en crever.
Revenir en haut Aller en bas
 
Chuter, quitte à en crever
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sous la Plume :: ECRITURE :: POEMES :: poèmes de VYVY-
Sauter vers: