Sous la Plume

Expériences d'écriture d'émotions et de pensées
 
PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Symphonie n°1, opus 10.

Aller en bas 
AuteurMessage
Domi
plume de Mésange
Domi

Féminin Nombre de messages : 62
Age : 60
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 14/05/2008

Symphonie n°1, opus 10. Empty
MessageSujet: Symphonie n°1, opus 10.   Symphonie n°1, opus 10. Icon_minitimeVen 8 Aoû - 13:57

Symphonie n°1, opus 10.
A Beethoven.


La musique est une île secrète,
Un écrin de délicates métamorphoses,
-margouillis de délirantes anamorphoses-
Aux abords infestés de trompeurs écueils
Ses rivages escarpés sont un recueil
Où s’enluminent les harpes* éternelles des vagues.
Là, dénude-toi dans les senteurs des narcisses* ;
Que dans leur œuvre noire plus rien ne t’extravague :
Par l’humble jusqu’au sublime il faut que tu glisses !

La musique est une île secrète,
Une amulette où s’affrontent en magie
Les éclats jaspés
De danses et de tours de lutins*
Gouailleurs
Et d’échos de cithares*
Babilleurs
De cantatilles où chatoie l’élégie
Et les vents se chamarrent ;
Là, féconde-toi à ce festin
De l’ombre échappé

La musique est une île secrète,
Un jardin paradisiaque
Où les lyres* enfantent en un chant nuital
De doux rêves d’aurore lointaine
Et d’amour dionysiaque
Dedans l’embellie d’un azur firmamental.
Là, tu découvriras la fontaine
Des milles tendresses et des âcres liqueurs
Encloses dans l’île* secrète de mon cœur.


Octobre 1988, Septembre 1992.
Saint-Nizier, Lyon.


* : la harpe symbolise les tensions entre les instincts matériels représentés par son cadre de bois et par ses cordes de lynx et les aspirations spirituelles figurées par les vibrations de ces cordes qui ne sont harmonieuses que si elles procèdent d’une tension bien réglée entre les énergies de l’être, ce dynamisme mesuré symbolisant lui-même l’équilibre de la personnalité et la maîtrise de soi.

* : le narcisse symbolise l’engourdissement de la mort mais d’une mort qui n’est peut-être qu’un sommeil. L’étymologie aide à comprendre le rapport de cette plante avec les cérémonies d’initiation : "narcisse" vient du grec "narkissos", de "narké", "assoupissement".

* : les lutins, venus du Monde Souterrain auquel ils restent liés, symbolisent les forces obscures qui sont en nous, ils personnifient les manifestations incontrôlées de l’inconscient.

* : la cithare symbolise la tempérance, cette vertu fondée sur le sens de la mesure, tout comme la musique.

* : dans l’iconographie chrétienne la lyre évoque la participation active à l’union béatifique. Faire vibrer la lyre, c’est faire vibrer le Monde.
Tous les instruments de musique semblent être autant de moyens d’accéder à l’harmonie secrète du Monde.

* : l’île est le refuge où la conscience et la volonté s’unissent pour surmonter les assauts de l’inconscient ; contre le flot de l’océan, on recherche le secours du rocher. Elle est un lieu d’élection, de science et de paix au milieu du monde profane. Elle représente un centre primordial auquel on ne parvient qu’à l’issu d’une navigation ou d’un vol, d’une initiation, d’un apprentissage
Revenir en haut Aller en bas
http://www.venez-chez-domi.fr/blog/
 
Symphonie n°1, opus 10.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sous la Plume :: ECRITURE :: POEMES :: poèmes de DOMI-
Sauter vers: