Sous la Plume

Expériences d'écriture d'émotions et de pensées
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Silence mon cœur.

Aller en bas 
AuteurMessage
Domi
plume de Mésange
Domi

Féminin Nombre de messages : 62
Age : 60
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 14/05/2008

Silence mon cœur. Empty
MessageSujet: Silence mon cœur.   Silence mon cœur. Icon_minitimeLun 2 Juin - 11:07

Silence mon cœur.

Silence mon cœur
Car je dois imaginer ces anamorphoses,
Parer l’entour de draperies et de dentelles,
Achever de mon Enfer les métamorphoses
Pour qu’en Paradis mon cœur parfois tu m’appelles
Pour de fugaces, profonds conciliabules
Car la parole perdue garde le secret

Silence mon cœur
Car je dois découvrir dans ces brouillards trompeurs
L’étroit pont* de pierre dure à la porte close
Où veille l’Ombre qui fouille mes malepeurs
La vie court comme l’éclair, il est temps que j’ose !
Ne soumets pas mes tourments à d’autres férules
Car la parole perdue garde le secret

Silence mon cœur
Car je dois atteindre l’autre rive, là-bas
Par l’alchimie de la fougue avec la prudence
Entre les tourbillons du Ciel et ceux d’En Bas
Que s’éloigne le temps fait pour la confidence,
Pour de fugaces, profonds conciliabules
Car la parole perdue garde le secret

Silence mon cœur
Car je veux m’étourdir du parfum de ces fleurs*,
Sillonner cette terre où la vie surabonde
Garde ton malvouloir, tes discours persifleurs
-Qu’un pas, encore, cette euphorie vagabonde ?-
Ne soumets plus mes tourments à d’autres férules
Car la parole perdue garde le secret


Juillet, Août 1996. Saint Nizier.
Août 1999. Lyon.


* : pont : le pont permet de passer d’une rive à l’autre, de la terre au ciel, de l’état humain aux états supra-humains, de la contingence à l’immortalité, du monde sensible eu monde supra-sensible. Il faut aussi noter le caractère périlleux de ce passage comme celui de tout voyage initiatique.

* : fleurs : dans le monde celtique la fleur symbolise l’instabilité essentielle de la créature, vouée à une évolution perpétuelle et aussi le caractère fugitif de la beauté.

Ce texte a été inspiré par la gravure intitulée "Verbum dimissum custodiat arcanum" : "La parole perdue garde le secret" (la 3ème Porte), insérée dans le roman "Club Dumas" d’Arturo Perez-Reverte.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.venez-chez-domi.fr/blog/
 
Silence mon cœur.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sous la Plume :: ECRITURE :: POEMES :: poèmes de DOMI-
Sauter vers: