Sous la Plume

Expériences d'écriture d'émotions et de pensées
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les misères du genre humain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ronny68
plume de Colibri
avatar

Nombre de messages : 3
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Les misères du genre humain   Mar 20 Mai - 2:11

"
LES MISERES DU GENRE HUMAIN
"



Attention, ce n'est pas un sujet sur le Bonheur. Vous auriez intérêt, malgré tout, à faire le point sur ce thème, ainsi que sur la notion d'Humanité. Vérifiez dans un dictionnaire, le sens des mots: " Indifférence " et " Société "…
L'activité demandée est déterminée par deux consignes: construire un texte argumentatif et se fixer comme objectif de faire connaître un grave défaut perceptible dans la Société, de telle sorte que, l'Opinion du lecteur le Condamne. Un plan analytique s'impose: il permet d'analyser un phénomène en présentant ses formes, ses causes, ses conséquences.
Mais comme il s'agit de "Dénoncer" et non pas seulement " d'Analyser", une certaine Véhémence du ton, sera de mise…



Silence!!! Juges, écoutez la plaidoirie…
Oh! Je vous en conjure, ayez pitié!
Pitié pour qui? Pitié pour "Vous" !
Qui est en "Danger" ? C'est " Vous" !

Est-ce que vous ne voyez pas que vous êtes dans une balance et qu'il y a dans un plateau votre " Puissance " et dans l'autre, votre " Responsabilité " ?… Dieu vous pèse. Oh! Ne riez pas. Méditez cette oscillation de la balance, c'est le tremblement de la "Conscience". Vous n'êtes pas méchants. Vous êtes des "Hommes et des "Femmes" comme les autres,
ni meilleurs, ni pires. Vous vous croyez des Dieux. Soyez malades demain et regardez frissonner dans la fièvre votre divinité.
Nous nous valons tous. Je m'adresse aux esprits honnêtes, s'il y en a ici! Je m'adresse aux intelligents élevés, il y en a. Les Cœurs, sont les mêmes. L'humanité n'est pas autre chose qu'un Cœur.
Entre ceux qui oppriment et ceux qui sont opprimés, il n'y a de différence que là où ils sont situés. Vos pieds marchent sur des têtes, et ce n'est pas votre faute.
C'est la faute de la Société. Construction manquée, toute en surplomb. Un étage accable l'autre. Écoutez-moi, je vais vous dire!
Puisque vous êtes puissants, soyez fraternels; puisque vous êtes grands, soyez doux. Si vous saviez ce que j'ai vu! Hélas!… En bas, quel tourment! Le " Genre Humain " est au cachot.
Que de damnés qui sont innocents! Le jour manque, l'air manque, la vertu manque; on n'espère pas; et ce qui est redoutable, on attend. Il y a des "Êtres" qui vivent dans la mort. Il y a des " Petites Filles ", qui commencent à huit ans dans la prostitution
et qui finissent à vingt ans dans la vieillesse. Quant aux " Sévérités Pénales ", elles sont épouvantables. Je parle un peu au hasard, et je ne choisi pas. Je dis, ce qui me vient à l'esprit.
Savez-vous cela?
Non, si vous saviez ce qui ce passe, aucun de "Vous", n'oserait être heureux. On creuse des trous dans la terre, pour y coucher les " Petits Enfants ", de sorte qu'au lieu de commencer par le Berceau, ils commencent par la Tombe. Je sais ces choses-là!!!
Les impôts que vous votez, savez-vous qui les paie? Ceux qui expirent. Hélas, vous vous trompez. Vous faites fausse route.
Vous augmentez la pauvreté du Pauvre, pour augmenter la richesse du Riche. C'est le contraire qu'il faudrait faire. Quoi prendre aux Travailleurs, pour donner aux Repus, prendre à l'Indigent, pour donner aux Princes! Oh oui! J'ai du sang républicain dans les veines. J'ai horreur de cela.

" Ronny " 02/98.



PS: Je n'ai pas choisi le meilleur texte pour commencer mais à l'époque, j'aimais beaucoup celui-là!...

J'en profite pour faire un petit coucou à vous tous et toutes, j'essayerais d'être un peu plus présente à l'avenir!
Bonne continuation

Amitiés " Ronny "...
Revenir en haut Aller en bas
 
Les misères du genre humain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sous la Plume :: ECRITURE :: AUTRES TEXTES (LONGS)-
Sauter vers: